Street art : les débuts d'une fresque à la Citadelle

Art contemporain Festival
Sur cette surface, l'artiste commence par dessiner des repères qui lui servent ensuite notamment à respecter les proportions
© Ville de Bayonne - Mathieu Prat
Les élèves de l'école La Citadelle en sortie scolaire pour apprécier l'artiste à l'ouvrage
© Ville de Bayonne - Mathieu Prat

Lundi 12 octobre, l'artiste Fin Dac a commencé à travailler sur la façade d'un immeuble du quartier de la Citadelle. Il lui faudra une semaine pour terminer sa fresque, représentant une geisha. Une commande réalisée dans le cadre du festival Points de vue, soutenu par la Ville.

L'artiste

Originaire de Cork en Irlande, Fin Dac (ou Finbarr Dac) a vécu toute sa vie à Londres où il est aujourd’hui installé. Autodidacte et anti-conformiste, il laisse exploser ses geishas modernes en noir et blanc, souvent nues et tatouées, sur les murs du monde : Miami, Los Angeles, Bruxelles, Düsseldorf, Madrid, Portsmouth, Londres, Montréal, Adelaide, Brest... et Bayonne.
Des œuvres réalisées au pochoir, associé à une technique de peinture spéciale qui laisse une sensation d’éclaboussure aux couleurs pop au niveau du regard. Fasciné par la beauté mystérieuse et mystique venue d’Asie, Fin Dac est soucieux du détail et possède un style très esthétique qui se distingue des autres artistes urbains.