Les dégâts de la tempête Amélie

Nature sécurité Voie

Dimanche 3 novembre, la tempête Amélie a causé la chute de 45 arbres, sans faire de victimes. Les agents de la Ville de Bayonne ont réagi rapidement pour sécuriser la ville, et continuent leur surveillance.

Ce sont surtout de gros arbres présentant un feuillage encore important à leur sommet qui ont été déracinés de sols gorgés d’eau. Quelques dégâts matériels sur des clôtures et des véhicules privés sont également à déplorer.

Des équipes d’interventions très actives

Le jour de la tempête, 7 agents (voirie, élagage, conduite d’engins, propreté urbaine), en collaboration avec les pompiers, sont intervenus d’urgence pour débloquer les voiries. Lundi, 15 agents ont poursuivi de nombreuses missions : déblocage de voitures ou de certains accès (enlèvement de l’arbre devant la Médiathèque), nettoyage de toutes les cours d’écoles, débouchage des regards d’eau pluviale de toutes les voiries en prévision des pluies importantes à venir. Mardi, un très gros saule pleureur sur le giratoire Albert-Thomas a été enlevé, ainsi que tous les très gros arbres autours du jardin public.

Les agents de la Ville sont intervenus rapidement pour débloquer les voiries.
© Ville de Bayonne

Les prochains jours seront également intenses

Le programme reste soutenu, notamment avec l’élagage et le broyage de tous les arbres poussés sur le côté ou laissés sur les giratoires. De plus, un contrôle visuel de tout le patrimoine arboré va être réalisé sur les espaces publics pour constater et intervenir sur des sujets fragilisés par ces vents forts et par les pluies continues qui s’abattent actuellement.

De nombreuses branches sont tombées sur des véhicules
© Ville de Bayonne
Des arbres endommagés près du jardin public
© Ville de Bayonne