Quand Bayonne rime avec street art

Art contemporain Culture Festival
Rubbish relooke les armoires de fibre optique au pochoir
© Erwan Guyomarch

Du 16 au 20 octobre, des street artistes prendront d'assaut les murs de la ville pour la troisième édition de Points de vue, le festival de street art tant attendu !

Que ce soit à la peinture au rouleau, à la bombe, au collage ou au pochoir, chacun possède son propre vocabulaire esthétique. Comme à chaque édition, des murs dispersés dans la cité seront ; de grands noms du street art y seront au rendez-vous dès le début du mois : les jumeaux américains HOW & NOSM et le Montpelliérain Enaer avenue de Mounédé, la Britannique Fanakapan place des Gascons, le Bordelais Mika au stade Jean-Dauger, les Français Ella et Pitr Petite rue de l'Esté (ce couple réalisera également une fresque exclusivement visible du ciel dans sa totalité sur le carreau des Halles), les Suisses Nevercrew place de la République, le Français Etien' allée Charles-Malégarie, la Lyonnaise Methyl'n rue Albert-Thomas, la Portugaise Aneneah à la Maison des associations, tandis que le Français Rubbish interviendra sur des armoires de fibre optique et des conteneurs roulants en divers lieux...

Ambiance sur le village du festival Point de vue, au Bastion Royal
© David Duchon-Doris

Le village du festival

Épicentre de l’événement, le village situé au Bastion Royal est repensé pour un meilleur accueil du public afin d’offrir un réel lieu d’échange et de convivialité aux visiteurs : village de créateurs, foodtrucks, concerts et d’autres nouveautés sont en accès libre. Des artistes exposent leur savoir-faire au village et proposent des workshops. Cette année, Ttilika, Pistache, HoriTo, des artisans et des artistes locaux, effectuent des démonstrations et animent des ateliers pour enfants et adultes présentant leurs créations et leurs techniques. Parmi les nouveautés, la webradio Radio Kultura anime en direct des émissions dédiées à Points de Vue, en collaboration avec Pistache Artists. 

Des visites commentées à vélo ou en tuk-tuk, encadrées par les médiateurs culturels du festival, sont proposées sur réservation
© David Duchon-Doris

Médiation culturelle

Des visites commentées à vélo ou en tuk-tuk, encadrées par les médiateurs culturels du festival, sont proposées sur réservation afin de permettre aux visiteurs de découvrir les fresques en cours de réalisation et de rencontrer les artistes. Divers ateliers et workshops sont organisés avec les exposants du village, des créateurs, mais aussi avec de nouveaux partenaires socio-éducatifs. L’occasion de découvrir le talent et la maîtrise de chacun : upcycling, sérigraphie ou encore customisation de skates et de parapluies, mur d’expression, etc.

Visites street ar(t)chitecture

Autre nouveauté, Points de Vue s’associe cette année à la Mission Ville d’art et d’histoire de la Ville de Bayonne pour proposer une visite exceptionnelle "street ar(t)chitecture" mêlant architecture et street art. Une visite commentée gratuite à deux voix dédiée à la découverte des richesses des Hauts de Bayonne. Outre un plan papier sur lequel les visiteurs peuvent retrouver les points des fresques réalisées sur les deux dernières éditions du festival, Points de Vue 2019 met à leur disposition un plan interactif proposant, pour chaque fresque, des informations sur les œuvres et leurs auteurs. Par ailleurs, L’Artsenal, en collaboration avec cinq artistes locaux, organise une exposition dans sa galerie de la rue Sainte-Catherine afin de faire vivre l’événement en dehors du village.

Plus d'infos > pdvstreetart (page facebook)